• CJE Charlesbourg-Chauveau

La Foire des Entrepreneurs de Québec – Partie 2


Nous y étions… Au débat « Les entrepreneurs Québécois font-il preuve d’audace ? » à la première foire des entrepreneurs de Québec, le jeudi 25 avril 2013 !

Vivez le Débat « Les entrepreneurs Québécois font-il preuve d’audace ? » avec Michèle BOISERT (première vice-présidente affaires publiques de la caisse de dépôt et placement du Québec) qui anime une discussion avec 3 entrepreneurs : Pierre Karl PELADEAU (président et chef de la direction de Québecor), Serge BEAUCHEMIN (entrepreneur et nouveau dragon de l’émission « dans l’oeil du dragon » à radio Québec, investisseur) et Germain LAMONDE, président d’EXFO.

Michèle BOISERT : Pourquoi avoir choisi d’être entrepreneur plutôt que salarié dans une grande entreprise ?

Germain LAMONDE : J’ai tenté de convaincre un ancien employeur d’investir dans la télécommunication, un domaine que je pensais prometteur, n’ayant pas pu le convaincre j’ai décidé de me lancer dans l’aventure de l’entreprenariat. J’étais certainement un peu fou, jeune, j’avais donc peu de responsabilités, suffisamment inconscient.

J’ai donc créer EXFO, nous sommes l’un des plus importants fournisseurs de solutions de tests et d’assurance de services de nouvelle génération pour les opérateurs et les fabricants d’équipement de réseaux sans fil et filaires de l’industrie mondiale des télécommunications. Aujourd’hui je n’ai aucun regret, j’ai toujours beaucoup de plaisir à faire ce que je fais.

M.B : Vous êtes maintenant un investisseur et vous sélectionner des entreprises naissantes, des projets dans lesquels investir, comment faites  vous ces choix ? Comment reconnaissez-vous un entrepreneur ?

Serge BEAUCHEMIN : Il faut avoir la fibre entrepreneuriale, une façon de voir différente, poursuivre un rêve… On le voit dans le regard, dans la spontanéité du discours. Il faut aussi avoir le sens des affaires et surtout trouver une idée qui réponde à un réel besoin : « une bonne idée mais qui ne répond à aucun besoin n’est pas viable ».

M.B. : Est-il plus facile de créer une entreprise aujourd’hui que dans les années 90, lorsque vous avez démarré ?

Ensemble des interviewés : Oui car aujourd’hui  l’accès à l’information est plus facile, l’accès aux capitaux également. Il est aussi plus facile d’accéder au marchés étrangers grâce la globalisation. En revanche contextuellement, il faut toujours avoir cette même « folie » qui anime un entrepreneur ! Etre entrepreneur, c’est accepter de travailler beaucoup, d’avoir peu de vacances et des heures impossibles… En revanche innover à Québec est un chance, c’est une région qui attire, avec de nombreuse richesses, capitaux a disposition…

Selon Germain LAMONDE dont 92% du CA de son entreprise : EXFO ce fait à l’extérieur du Québec, il est important pour avoir une société riche de se tourner vers l’extérieur. Aujourd’hui nous observons un glissement de la richesse vers l’Asie il faut donc être innovant !

Pour Alain AUBUT (président-directeur général de la fondation de l’entrepreneuship) les 3 notions clés de l’entrepreneur : *Passion *Vision : innover, changer… *Action : il faut passer à l’action

Le mot de la fin : les recommandations de grands entrepreneurs :

– On ne gagne pas toujours la première fois, il faut donc être persévérant, et s’entourer de gens complémentaires !

– Ne pas attendre d’avoir trop d’argent ou trop d’expérience car sinon on ne se lance jamais !

– Ne pas avoir peur des échecs, savoir apprendre, rebondir, apprendre de ses erreurs, pas se décourager est essentiel…

– Avoir comme qualité la ténacité, une qualité intrinsèque (que l’on n’apprend pas à l’école ou à l’université)

– L’entreprenariat passe pas l’éducation il faut stimuler, Il faut également expliquer, sensibiliser les gens sur ce qui peut s’apprendre dans l’entreprenariat car c’est l’inconnu qui fait peur.

– Faire de l’argent ne doit pas être un objectif premier !

Les entrepreneurs ont une responsabilité : face à leurs actionnaires, leurs employés mais également face à la collectivité.


#Entrepreneur #Entrepreneuriat #FoiredesentrepreneursQuébec2013

Nos bureaux
8500, boulevard Henri-Bourassa, bur. 61

Québec (Québec)  G1G 5X1

Nos médias sociaux

  • Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle
  • LinkedIn - Black Circle
  • wordpress

Appelle-nous !

418-623-3300

© 2017 par Carrefour jeunesse-emploi Charlesbourg-Chauveau

Créé avec  Wix.com

Icônes trouvés sur icons8.com